banniere CCI 2

La Lettonie

img lettonie


Départ : Demene
Arrivée : Valka
Kilomètres parcourus : 422 km
Dénivelé positif : 2395 m
Nombre de jours : 6

La Lettonie ne compte que 1,9 millions d’habitants. Autant dire que plus le voyageur à vélo s’éloigne de Riga, la capitale du pays, plus il peut rouler en toute tranquillité sur les grands axes routiers.
Comme en Lituanie, le pays dispose d’assez peu de routes goudronnées en dehors des grands axes. Il y a donc de nombreuses pistes, larges, et composées de sable et de graviers. Même s’il est plus difficile d’avancer sur ce type de revêtement, nous avons aimé découvrir la campagne lettone. Ici, il y a bien plus d’élevage qu’en Lituanie. Les vaches se comptent par dizaines ici. En ce qui concerne les habitations, les maisons lituanienne en bois ont laissé place aux maisons au style communiste construites en brique blanche
Nous avons été ravis de trouver des aires de bivouacs, même s’il manque un véritable travail de référencement pour les mettre en valeur.

La météo et les températures lettones sont assez surprenantes, passant du tout au tout en quelques minutes. Les températures, en plein mois d’août, n’ont pas excédées les 20°C.

En ce qui concerne les pauses touristiques, nous avons été particulièrement intéressés par Daugavpils la deuxième plus grande ville du pays. Sa forteresse construite pour combattre l’invasion de la Russie par Napoléon est devenue un ghetto juif pendant la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui, même si certains bâtiments ont été rénovés, la plupart demeurent abandonnés donnant l’impression d’avoir fait un bond dans l’histoire.
Sigulda et Cesis sont, quand à elles, deux villes touristiques situées à quelques dizaines de kilomètres à l’est de Riga dans le parc national de la Gauja. Il y a la possibilité d’y pratiquer de nombreuses activités de plein air (bobsleigh, randonnée, canoë ...) et de trouver facilement des hébergements. En effet, de nombreux touristes allemands et finlandais viennent y passer leurs vacances.

En ce qui concerne le coût de la vie, celui-ci reste abordable bien que sensiblement plus élevé qu’en Lituanie. Les tarifs des campings dans le parc national de la Gauja sont assez excessifs, heureusement il est possible de trouver des aires de bivouac gratuites.

L’Est de la Lettonie est vraiment parfait pour le dépaysement, les pistes vous feront sortir des sentiers battus et découvrir des coins de campagne magnifiques.
 
IMG 20190805 142120
Joomla SEF URLs by Artio
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.